Confiance et réussite : cette année c’est votre année!

Avant toute chose, est-ce-que vous faites la différence entre confiance en soi et estime de soi ?

Avant de travailler sur la confiance ou l’estime de soi il est primordial de comprendre la différence entre les deux. Moi la première j’ai souvent mélangé ces deux notions et aujourd’hui je vous propose une petite explication.

La confiance en soi s’exprime à un instant T et dans un domaine précis. C’est la confiance que l’on a en la réussite d’une action ou l’atteinte d’un objectif. C’est une confiance en ses compétences pour réaliser une tâche précise. Par exemple, je peux avoir confiance en moi sur le fait de réussir l’examen d’anglais car j’ai beaucoup révisé. Je peux manquer de confiance en moi sur le fait de gagner cette course car je ne me suis pas beaucoup entraîné ces derniers mois.

L’estime de soi a une portée plus profonde et s’inscrit de manière intemporelle et globalisée. L’estime de soi c’est l’image que l’on a de soi et la valeur que l’on se donne. Je manque d’estime de moi quand je me dévalorise, quand je me sens inférieur aux autres, quand je me sens incapable ou encore quand je pense ne pas mériter les choses.

On peut avoir confiance en soi sans estime de soi ou inversement.

Augmenter la confiance en soi

Le manque de confiance en soi concerne tout le monde et il est absolument normal de manquer de confiance en soi à certains moments. La première bonne nouvelle c’est que vous êtes normal ! La deuxième bonne nouvelle c’est qu’il est très facile d’y remédier !

La première clé pour augmenter la confiance en soi est de se donner le droit à l’erreur, d’accepter d’avoir des doutes et d’arrêter de vouloir que tout soit parfait pour passer à l’action. Celui qui a confiance en lui est celui qui ose affronter ses peurs et accepte l’idée de voir l’échec comme une expérience grâce à laquelle il apprend et avance. Dites-vous « je n’échoue pas, j’expérimente ».

La deuxième clé qui boostera votre confiance en vous est la répétition. Rien de mieux que de s’entrainer et de se préparer pour augmenter vos compétences et maximiser les chances de réussite. Par exemple, quand on maîtrise un sujet on est confiant et beaucoup moins stressé à l’idée d’en parler en public : on se sent légitime et expert du sujet, ce qui minimise notre traque. En revanche, tout le monde manque de confiance quand il s’agit de parler d’un sujet que l’on maîtrise peu.

La troisième clé est la bienveillance. Être bienveillant avec soi-même et avec les autres et s’entourer de personnes bienveillantes, encourageantes et motivantes ne peut qu’améliorer la confiance en soi.

Augmenter l’estime de soi

Avoir une bonne estime de soi c’est tout d’abord être en accord avec ses valeurs et les apprécier. C’est être fière des valeurs que l’on défend. En quelques mots, nos valeurs sont nos convictions que nous considérons comme particulièrement importantes pour nous, celles qui constituent nos repères essentiels, qui nous servent pour effectuer nos choix les plus cruciaux et qui orientent pour une large part nos actions et notre comportement.

Le premier moyen de travailler sur l’estime de soi est d’identifier vos valeurs puis de répondre à la question « pourquoi ces valeurs que je véhicule, qui m’accompagnent dans mes choix et mes décisions font de moi quelqu’un de bien ? ».

Le deuxième moyen d’augmenter l’estime de soi est de se détacher du regard de l’autre en prenant conscience que l’autre est différent donc n’aurait sûrement pas fait les mêmes choix ni la même prestation que vous. Ce que moi je propose est propre à ma personnalité. Prenez conscience que se préoccuper du regard des autres fait de vous quelqu’un de normal et d’empathique et posez-vous la question : « s’il me juge réellement, et alors ? Qu’est-ce que ça va changer pour moi ? Est-ce-que ce n’est pas lui qui est fragile et en manque de confiance pour me juger et manquer de bienveillance ? ».

Le troisième moyen est de s’autoriser à être soi et être authentique. En quelque sorte de faire tomber le masque et de sortir du rôle que l’on joue pour paraître « bien ». En jouant « un autre » au contraire, nous nous coupons des autres.

A moi la réussite !

Une petite précision qui est importante pour moi : à vous de mettre derrière le mot « réussite » ce dont vous avez le plus besoin et qui participera à votre bien-être !

Tout d’abord, il n’y a pas de petite réussite alors soyez généreux avec vous-même et identifiez toutes vos réussites. Cela vous placera dans une spirale positive car « la réussite appelle la réussite ».

Ensuite, la visualisation est un excellent moyen pour provoquer la réussite. Visualisez votre réussite et n’hésitez pas à vous prendre pour la personne que vous rêvez d’être. C’est bien connu, si je regarde la racine ne l’arbre, je me la prends automatiquement ! Alors je regarde plus loin et je m’imagine réussir : décrivez-vous la scène, écoutez ce que vous ressentez quand vous visualisez cette réussite. Vous verrez que vous vous sentirez fort, confiant et plein d’énergie !

Pour finir, libérez-vous de vos croyances limitantes ! Pour cela je vous propose d’aller jeter un œil à mon article « L’incroyable pouvoir des croyances »

Je compte sur vous pour croire en vous et oser en 2019 !

LM

Rendez-vous sur mon BLOG pour découvrir les autres articles