Comment rester positif en cette période de confinement? Des clés et une mise en pratique!

En cette période particulière et inédite, où nos capacités de résilience et d’agilité sont vivement mises à l’épreuve, j’ai décidé de vous donner quelques clés pour rester positif en cette période de confinement!

Quelle que soit votre situation et votre contexte de confinement, rappelez-vous que c’est difficile pour tout le monde et que chacun dans sa situation, vit des difficultés à différents niveaux. Ça c’est certain ! La personne seule enviera le couple d’amoureux qui vit confiné avec ses trois enfants car pour lui cela résonne comme une opportunité de profiter en famille, de partager plus de moments avec ses enfants…sans réaliser les difficultés que représentent le fait de devoir travailler tout en s’occupant des enfants, tout en s’occupant des repas et de la maison h24, de n’avoir aucun moment de calme…certains doivent visualiser le truc j’en suis sûre !
Quant à ceux qui doivent concilier confinement avec garde d’enfants, travail et charge domestique envient probablement ceux qui ont le luxe de se retrouver au calme à pouvoir méditer sans compter, lire, dessiner, regarder tous les films et séries qu’ils souhaitent, s’occuper d’eux… sans réaliser une seconde les sentiments résultants d’une solitude prolongée et sans imaginer que ces personnes-là, justement, se retrouvent avec le double de travail pour récupérer le travail qui ne peut être fait par ceux qui doivent s’occuper de leurs enfants justement…
Alors il reste les personnes retraités qui n’auront pas ce sujet de surcharge de travail…Mais avez-vous une petite idée de comment vous vivriez un sentiment d’impuissance et d’inutilité, de se dire que les jours et les semaines défilent alors que vos années à venir vous les comptez par poignet?

Sans parler des personnes gravement malades ou encore bien d’autres scenarii de confinement que je n’ai pas cités, les indépendants, les bacheliers, les personnes isolées, les personnes défavorisées…

Bref tout le monde doit s’adapter et faire preuve de résilience.

Prendre conscience qu’il n’y a pas de situation idéale en période de confinement et ouvrir les yeux sur les difficultés que connaissent nos voisins est la première clé pour apprendre à positiver. Prendre du recul, relativiser et cesser de penser que NOUS on est dans la pire situation !

Est-ce-que d’ailleurs ce ne serait pas le moment opportun pour faire preuve de solidarité et d’empathie ? D’apprendre à développer son intelligence émotionnelle ? Voilà une deuxième piste possible pour réussir à garder le moral : Être solidaire, trouver des petites actions pour aider et faire plaisir, développer son empathie vous fera forcément du bien au moral ! Je vous l’accorde ce n’est pas forcément évident de savoir comment s’y prendre.

Alors, de manière plus concrète, voici comment nous pouvons agir sur notre mental pour être fort et rester positif dans une telle situation !

Et oui tout se passe là-haut, dans notre cerveau, encore une fois…
Pour faire très simplifié, notre cerveau fonctionne sous deux modes de gouvernance :
1.La gouvernance automatique ou mode mental automatique
2.La gouvernance adaptative ou mode mental adaptatif

Pour les «optimistes » de naissance, penser positivement est automatique et cela ne nécessite aucune adaptation. Les « pessimistes » en revanche vont devoir faire appel à leur mode mental adaptatif pour être « positifs » !

On retrouve le même principe à chaque fois que l’on cherche à agir sur notre mental, c’est-à-dire enclencher notre mode mental adaptatif en faisant des exercices adaptés à l’objectif recherché.

C’est le même principe que j’utilise dans mon article précédent sur l’incroyable pouvoir des croyances.

Notre cerveau est soumis à 50 000 pensées par jour. Qu’elles soient internes ou induites par notre environnement il n’est pas toujours évident de faire le tri…Je vous laisse imaginer le pourcentage de pensées négatives qui doivent fuser en cette période !

Comment faire pour arrêter cette Fabrique à pensées négatives ?? Comment transformer le négatif en positif ?

Il existe un exercice très simple et très efficace, que je suis sûre, vous avez déjà inconsciemment commencé à réaliser.
Cet exercice est particulièrement approprié en situation de confinement où nos émotions oscillent en continue, où la routine et le quotidien nous rattrapent, où les nerfs sont prêts à lâcher à chaque nouvelle annonce.
Je vous propose de le faire consciencieusement avec toutes les personnes avec qui vous êtes confinés ou seul si vous l’êtes.

Voici les instructions :

Prenez une feuille et un stylo.

Le premier jour, prenez 5 minutes pour lister tous les aspects positifs liés à ce confinement. Tout ce qui vous passe par la tête en seulement 5 minutes. Ça peut être des choses très globales et environnementales comme « la planète respire car nous polluons moins » comme des choses plus personnelles comme « j’économise car je dépense moins », « je redécouvre mon enfant », « je découvre de nouvelles musiques », « dans mon travail, j’apprends à aller à l’essentiel car mes journées ne durent plus que 4 heures »…
Les jours suivants, laisser la feuille et le stylo à disposition, et à chaque fois que vous penserez à un avantage au confinement, écrivez-le !

Il est très important de le faire par écrit. Ne vous dites pas « c’est bon j’ai compris où elle veut en venir, blablabla penser positif »…Non, là on parle de programmation neuronale, un truc qui nous échappe mais qui ne s’opérera que si vous suivez les instructions de manière consciencieuse !

Mis à part le changement d’état d’esprit que vous allez constater rapidement, vous serez surpris de voir le nombre de choses écrites sur cette liste au bout d’une semaine ! Et à ce moment-là, repensez à votre réaction le jour où le confinement a été annoncé…

IL EST FORT CE CERVEAU HEIN ?!

Je compte sur vous !

Dans le même thème mais de manière plus usuelle, vous pouvez aller lire l’article que j’avais écrit sur l’art de positiver justement.

Prenez soin de votre santé physique ET mentale et n’hésitez pas à partager vos retours d’expérience avec moi !

Positivement,
LM